Chalking Hands

L'HISTOIRE D'UNE PASSION POUR LA GYMNASTIQUE

LA SOCIETE

La société fédérale de gymnastique de Courroux-Courcelon, comme on l’appelait à l’époque, fut fondée en 1920 avec Monsieur Joseph Etique pour président, Monsieur Marcel Fleury comme moniteur et la société L'Ancienne de Delémont pour marraine. Malgré des moyens financiers très modestes, les gymnastes ne manquaient pas d'enthousiasme et participaient régulièrement aux fêtes cantonales. Dès 1939, la société se développa et organisa elle-même des fêtes jurassiennes. Les archives nous apprennent que les gymnastes de Courroux ont participé aux fêtes fédérales, notamment en 1959 à Bâle, en 1963 à Lucerne, en 1967 à Berne, en 1972 à Aarau, en 1978 à Genève, en 1984 à Winterthur et en 1991 à Lucerne.


Si, au départ, les membres de la société étaient uniquement masculins, dès 1965, un groupe de pupillettes fut créé par Madame Raymonde Schüll. Puis, en 1969, un groupe féminin d'actives grossit les rangs des gymnastes sous la direction de Madame Mariette Ferrari. En 1970, Monsieur Antoine Ferrari créa le groupe hommes. Les années passant, un groupe formé de dames apparut en 1977, en même temps qu'un groupe mère et enfants sous la direction de Madame Chantal Kahler Hof. En 1981, ce fut la naissance d'un groupe de gymnastique enfantine.


Si les premiers entraînements se déroulèrent dans le bûcher de l'école, les gymnastes purent par la suite profiter des installations scolaires et, depuis 1974 notamment, de la nouvelle halle de gymnastique qui fut rénovée et agrandie en 2010.


La première bannière de la société fut inaugurée en 1924. En 1962, M. et Mme Luc Fleury en offraient une aux actifs et M. et Mme Joseph Paupe, une autre aux pupilles.


En 1965, un groupe de gymnastes mené par Monsieur Hermann Schüll se lança dans la construction d'un chalet situé sous la forêt au lieu-dit Le Cerneux. Ce local modeste ne cessa ensuite d'être agrandi et transformé. Beaucoup se souviennent encore de l'éclairage au gaz et du chauffage au bois mais tout le monde apprécie désormais le confort de l'électricité et de l'eau courante de ce chalet érigé dans un cadre idyllique.


Si l'effectif de la société était plutôt réduit au départ avec une vingtaine de gymnastes, la société a connu une belle expansion et compte aujourd’hui 277 membres dont 136 jeunes, répartis dans 19 groupes différents, ce qui en fait la deuxième société du village.

LE CHALET

Dans les années 50, la section locale de la Société fédérale de gymnastique offrait à ses membres l'occasion de se reposer en organisant des camps de vacances. Toujours très fréquentés, ceux-ci se déroulaient par le passé, soit aux Chaignons, soit à la Tête-de-Ran. Au vu du succès de la formule, en 1961, quelques membres de la société eurent l'idée de construire un chalet sur le territoire communal.


A l'assemblée générale de 1963, le concept fut soumis aux membres présents, lesquels firent un très bon accueil à cette idée. Un devis fut soumis lors de l’assemblée générale de 1964, laquelle donna son accord unanime pour la réalisation de ce bâtiment. Mais plus encore, la majorité des membres s'engagèrent à travailler bénévolement lors de la réalisation de ce chalet. Chose dite, chose faite, chacun se mit à l’œuvre assidûment et grâce à cet esprit sociétaire, le chalet sorti de terre !


Situé à quelque 1500 m du centre du village, la construction s’harmonise admirablement avec un endroit bien choisi. D’une altitude de 700 m environ, on jouit d’une magnifique vue très étendue sur la vallée de Delémont et les montagnes environnantes. Afin de préserver son attractivité, le chalet connu bon nombre de transformations et agrandissements en 1991, 1994 et 2004.

©2020 par FSG Courroux-Courcelon